Tous les articles par Centre DRUGS-SAFEr

Risque de conduites suicidaires et utilisation des benzodiazépines

Bien que couramment utilisées pour traiter des troubles ou symptômes associés au risque suicidaire, les benzodiazépines seraient suspectées d’augmenter le risque d’idées ou de conduites suicidaires. Une association existe-t-elle entre exposition aux benzodiazépines et risque de tentative de suicide ou de décès par suicide ?

Utilisation des médicaments pour le traitement de maladies cardiovasculaires chroniques, du diabète et de maladies psychiatriques pendant l’épidémie COVID-19

Le suivi quotidien de l'expansion de la pandémie et de l'efficacité de la lutte a permis d'évaluer en temps réel ses conséquences directes sur la santé. Les premières vagues sanitaires ayant touchées le monde entier, il est ici question d’évaluer l’impact de l’épidémie COVID-19 sur la prise en charge pharmacologique et le suivi de maladies cardiovasculaires chroniques, du diabète et de maladies psychiatriques.

Neuroleptiques antiémétiques et risque de primo-accident vasculaire cérébral ischémique

Le risque d’AVC ischémique lié aux neuroleptiques indiqués en psychiatrie est bien connu, augmente avec l’âge et l’existence d’une démence. Qu’en est-il pour d’autres médicaments antidopaminergiques très utilisés en population générale, tels que les neuroleptiques antiémétiques ?

Antihypertenseurs et hypolipémiants en post-AVC

Après un accident vasculaire cérébral (AVC), le taux de récidive est important. C’est pourquoi la prévention secondaire joue un rôle primordial. Qu’en est-il de l’utilisation des antihypertenseurs et hypolipémiants chez les français après un AVC entre 2009 - 2017 ?

Prévision de l’impact de modifications réglementaires du médicament

Les habitudes de consommation de médicaments en France sont fréquemment modifiées par des décisions des pouvoirs publics. Ainsi, il serait utile de pouvoir anticiper, si possible avant la prise de décision, l'impact potentiel de telles modifications sur des indicateurs épidémiologiques d'événements de santé associés à ces traitements (indications ou effets indésirables).

Risque d’événements thromboemboliques veineux liés à l’utilisation des inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase-4

Dans une précédente étude réalisée par la plateforme DRUGS-SAFE, un signal de sécurité a été identifié entre l’utilisation des inhibiteurs de la dipeptidylpeptidase-4 (DPP-4), une classe d’antidiabétiques récemment commercialisés, et le risque de survenue d’événements thromboemboliques veineux (ETV). Etant donné la forte utilisation de ces médicaments, ce signal de sécurité pourrait revêtir un impact majeur en termes de santé publique s’il était avéré.

Utilisation des antiviraux à action directe (AAD) dans le traitement de l’hépatite C en France

Les AAD ont profondément modifié la prise en charge de l’hépatite C. Toutefois, le coût très élevé des AAD a conduit à des mesures de restriction de l’accès universel au traitement. Compte-tenu des sommes investies et des attentes en matière d’efficacité, l’utilisation de ces médicaments est-elle conforme aux recommandations ?